Poutine en guerre contre le Rap ? Résistance !

0
664

Poutine en guerre contre le Rap ? En janvier 2022, tandis que l’autoritarisme se mettait doucement en place avant la lente marche vers la guerre. Poutine menaçait deja le rap et les cultures alternatives. Plus tard, beaucoup de rappeurs russes ont décidé de se déplacer vers Dubaï.

Poutine en guerre contre le Rap ?

En janvier donc, Poutine désignait les nouveaux ennemis de la révolution nationaliste en cours. Le discours prononcé par le chef de l’Etat russe était très clair : «  S’il est impossible de l’interdire, nous nous devons de la contrôler ». Il s’exprimait aussi plus longuement sur le sujet : « Le rap repose sur trois piliers : le sexe, la drogue et les manifestations, ce qui ouvre la voie vers la dégradation de la nation ».

Depuis selon un sujet diffusé ce matin sur Radio Nova, plus d’une quarantaine de concerts de rap, d’electro, et de punk ont été interdits. Mais beaucoup de rappeurs se sont expatriés à l’étranger et ont résisté car Poutine est en guerre contre le rap.

Poutine en guerre contre le rap : la résistance s’organise Dubaï !

En Russie, la législation se durcit dangereusement. Toute personne qui qualifierait le conflit ukrainien de « guerre » ou  « d’invasion » serait susceptible d’être poursuivie en justice. Dans la liste des rappeurs qui résistent à l’envahisseur autochtone on retrouve FACE, Morgenshtern, Oxxxymiron, Noize MCPoutine est guerre contre le Rap ? Et le Rap est en guerre contre lui.

Au titre des résistants de la première heure on retrouve un certain Morgenshtern. Après ses prises de position directes contre le régime de Vladimir Poutine, le rappeur a été l’objet d’une enquête pour trafic de stupéfiants sur Instagram. Il a toujours nié les faits et s’est enfui vers Dubaï d’où il peut organiser la résistance.

Son dernier titre sorti le 25 avril a réalisé plus de 3,5 millions de vues.

De son côté, le rappeur Oxxxymiron diffuse des messages contre la guerre à outrance sur sa chaîne YouTube. Il a déclaré comme relayé par le média Slate en France après avoir annulé sa tournée en Russie : «Peu importe à quel point vous essayez d’expliquer que ce n’est pas une agression mais de la défense, ce n’est pas l’Ukraine qui a envahi le territoire russe. C’est la Russie qui bombarde un État souverain en ce moment.»

La population résiste encore et toujours à Poutine.

Leave a reply

Please enter your comment!
Please enter your name here