Ce défenseur colombien assassiné à Medellin pour avoir marqué contre son camps !

Ce défenseur colombien assassiné à Medellin pour avoir marqué contre son camps ! En 1994, le football colombien servait surtout aux cartels de la drogue à blanchir de l’argent.

La Coupe du Monde 1994 : la Colombie favori ?

Etrangement, c’est à cette époque, dopé par l’argent de la blanche que le football colombien est à son apogée emmené par un certain Valderama, joueur emblématique de sélection colombienne. La même année, à la Coupe du Monde américaine, sans la France de Papin et Cantona, la Colombie perd son premier match face à une Roumanie qui se hissera jusqu’en demi finale avec sa technique de contre attaque. Le match contre le vieil ennemi américain est capital…

Au cours du match, le défenseur Andres Escobar marque un but contre son camps. Même si Valencia réduit le score en fin de match. La Colombie est d’ores et déjà éliminé même en cas de victoire contre la Suisse. Andres Escobar devient Ce défenseur colombien assassiné à Medellin pour avoir marqué contre son camps !

Andres Escobar : Ce défenseur colombien assassiné à Medellin pour avoir marqué contre son camps !

En effet, de retour aux pays Andres Escobar est assassiné de 12 balles en plein Medellin, fief de Pablo Escobar. Un an après la mort du narco-trafiquant le plus puissant de la planète, la Colombie est toujours sous le contrôle des cartels dont Medellin est le centre névralgique. A chaque balle tirée, l’assassin crie « Goal ». C’est une mise en scène macabre.

Devant la corruption de la police locale achetée pendant plus de 20 ans par les cartels, le mort de Ce défenseur colombien assassiné à Medellin pour avoir marqué contre son camps reste un mystère. Le pays lui a rendu hommage.

ZEZ
Fondateur de UrbanTrackz Taffe pour @Rapunchline, @RapGhetto, et de temps en temps @Vice et @Noisey

Latest articles

Related articles

Leave a reply

Please enter your comment!
Please enter your name here