La prostitution des mineurs explose !

La prostitution des mineurs explose ! Libération a consacré un dossier à un phénomène qui s’amplifie dangereusement depuis la mise en place des mesures de restriction sanitaires. 7000 à 10 000 mineurs se prostitueraient en France.

Sabrina a été prostituée à 13 ans !

Après une série de 3 fugues, Sabrina s’est retrouvée à Marseille sans le sou. C’est ainsi qu’elle débute sa carrière d’auto-entrepreneuse du sexe. Selon ses dires, elle peut empocher jusqu’à 15 000 e par mois. Elle vit de son corps entre son copain violent de 15 ans son ainé (actuellement en détention) et les soirées dans les carrés VIP où elle peut exhiber sa fortune. Comme beaucoup d’autres jeunes femmes ou jeunes hommes mineurs, Sabrina profite de l’uberisation de l’économie en mettant son corps en vente sur des sites dédiés.

Mais la prostitution n’est pas de tout repos. Elle raconte avoir été piégée par six hommes. Elle devait voir un client. Mais à son arrivée elle a trouvé 6 hommes. Elle a été violée, et volée, toute la soirée pendant que les hommes alternaient entre son corps et la Playstation du salon. Sa mère est loin de l’avoir abandonnée mais elle raconte que devant ce phénomène la Police comme les services sociaux sont totalement impuissants.

La prostitution des mineurs explose !

Une éducatrice spécialisée raconte son expérience infame lorsqu’elle a vu « 10 hommes faisant la queue devant un Air’bNb ». Avoir des relations sexuelles tarifées avec une mineure est considéré comme un viol par la loi depuis que l’âge du consentement sexuel a été rabaissé. Mais cela ne décourage pas les hommes. Selon les éducatrices spécialisées confrontées quotidiennement à ce problème il y a des signaux d’alerte. C’est souvent après avoir subi une « agression sexuelle » que le mineur en question est poussé vers la prostitution. Cela lui donne l’impression « d’avoir le contrôle ». Aussi la pression sur une jeune femme ou un jeune homme victime d’agression sexuelle est si forte que quelques fois la pression sociale pousse aussi sur la voie de la prostitution. Les fugues sont aussi des signaux d’alerte.

Aussi selon une brigade de la BRI qui est spécialisée dans ce domaine. Les proxénètes ont en moyenne 20 ans s’ils ne sont pas eux-mêmes mineurs. Selon ses agents de la police judiciaire, il est beaucoup plus facile de se lancer dans la prostitution plutôt que dans la drogue. Car pour la drogue, il faut un pactole de départ, et acquérir un territoire. En ce qui concerne la prostitution, il n’y aucune règle c’est le « Far West ». Et les revenus tirés de la prostitution sont beaucoup plus importants.

La prostitution des mineurs explose !

ZEZ
ZEZ
Fondateur de UrbanTrackz Taffe pour @Rapunchline, @RapGhetto, et de temps en temps @Vice et @Noisey

Latest articles

spot_img

Related articles

Leave a reply

Please enter your comment!
Please enter your name here