Les détracteurs de la série « Validé » !

Les détracteurs de la série « Validé » sont peu nombreux ! La série « Validé » c’est plus de 1 million de visionnages en quelques heures, près de 10 millions de visionnages en l’espace de 6 jours. Oui, Franck Gastambide a réussi son pari. Avec une pléiade de rappeurs en guests stars et des célébrités comme Saïd Tagmahoui au casting, le showrunner ramène avec lui la philosophie qui l’a fait reprendre avec succès la franchise Taxi. Mais Franck Gastambide n’a pas pu empêcher Les détracteurs de la série « Validé » !

Les détracteurs de la série « Validé »

Certaines rares personnalités dans le rap reprochent à la série d’être un peu trop caricaturales. Pourtant pour réaliser sa série, le showrunner s’est inspiré d’anecdotes réelles du rap français ou du rap américain. Mais certes la fin de la première saison finit sur l’assassinat de Hatik renvoie à cette idée. Au niveau de la romance, et du scénario, c’est du génie. En revanche, Les détracteurs de la série « Validé » reprochent à la série de réduire le Rap aux histoires de quartiers.

C’est d’abord Soso Maness qui a déclaré : : « Même si la série est bien faite, je trouvais que c’était très Gastambiesque encore une fois, grossir les traits […] Je n’ai rien contre lui, mais grossir les traits des communautés… Au contraire, moi je veux élever les miens, c’est pour ça que même si j’ai arrêté l’école très tôt, je fais en sorte de bien m’exprimer. Le savoir-vivre, le savoir-être. ».

En ce qui concerne Booba, il a un avis très tranché sur la question depuis les débuts de la série pour les raisons que l’on connaît. Et il n’est pas du genre à mâcher ses mots. C’est aujourd’hui Kamelancien qui critique encore le côté très stéréotypé de la série : « je suis anti clichés et je déteste la récupération. Continuez à vous faire anesthésier l’ésprit, vous êtes des proies faciles. Après ça vient critiquer les hommes d’honneur « . 

La série « Validé » est une fiction !

La série « Validé » reste une fiction. Bien entendu, que des séries américaines comme le Oz de Tony Fontana ou le The Wire de Davis Simmons, ou encore Treme du même showrunner misent sur une parfaite adéquation entre la réalité et la fiction. Par exemple pour écrire la série fondatrice The Wire, David Simmons a du étudier la ville de Baltimore pendant des années pour comprendre les rouages entre la Police, le deal et les politiques. Les détracteurs de la série « Validé » reprochent le côté sitcom de la série.

,

Franck Gastambide a du vulgariser le rap pour le rendre plus accessible. Et il l’a fait avec talent. Des séries comme « Empire » aux Etats Unis ou encore « Power » partent du même principe. Si vous cherchez une représentation exacte du rap game dans « Validé« , vous serez de l’avis des détracteurs de la série « Validé« . En revanche si vous ne cherchez que de l’entertainment sur un fond rap plutôt réaliste d’ailleurs, vous aurez droit à une série magnifique.

Tout est une question d’attente.

ZEZ
Fondateur de UrbanTrackz Taffe pour @Rapunchline, @RapGhetto, et de temps en temps @Vice et @Noisey

Latest articles

Related articles

Leave a reply

Please enter your comment!
Please enter your name here