« The Purge 5 » est notre miroir !

« The Purge 5 » est notre miroir ! C’est bien dans le film de genre que subsiste un reste de la grande critique de la société occidentale !

The Purge : Un cauchemar à l’américaine !

Evidemment, la saga American Nightmare ou The Purge tient sur un postulat de base. Dans un monde futuriste, pas si éloigné du notre, le gouvernement fédéral organise tous les ans une soirée « où tout est permis« . Durant cette « purge » annuelle, le meurtre, le vol, le viol, tout est permis. Selon le gouvernement, cette soirée est nécessaire pour faire baisser l’insécurité et le besoin de violence de la société. En réalité, la purge sert surtout au gouvernement à se débarrasser des dissidents et des populations les plus pauvres. American Nightmare est une critique de la société américaine.

Donc, le 5ème épisode qui clôture la série a lieu au lendemain de la Purge annuelle. Cette fois ci, les amateurs de Purge ne veulent pas s’arrêter à cette nuit d’horreur. Par ailleurs, c’est le concept de Purge sans limite et surtout la fin du grand rêve des nouveaux pères fondateurs. Comme à l’accoutumé, le film est porté par un suspense haletant et des acteurs crédibles qui ne font pas rêver. « The Purge 5 » est notre miroir !

« The Purge 5 » est notre miroir !

Pourquoi « The Purge 5″ est notre miroir ? Si l’on considère l’Amérique au moment du règne de Ronald Reegan, on peut trouver une similitude historique. A cette époque reculée, la drogue et surtout le crack fait des ravages aux USA. Les populations les plus pauvres sont non seulement victimes des effets ravageurs de cette drogue, mais le gouvernement fédéral met en place une politique zéro tolérance à l’égard des consommateurs qui sont tout simplement raflés. Un documentaire sur Netflix revient sur cette période. C’est à ce moment précis que la politique anti-drogue révèle la ségrégation de la société américaine entre les plus riches et les plus pauvres. Elle met aussi en évidence la volonté du gouvernement de ce débarrasser des plus faibles. « The Purge 5 » est notre miroir !

En réalité, depuis que les Disney a racheté les studio Miramax de Harvey Weinstein, c’est bien dans le film de genre qu’on retrouve la seule critique de la société américaine et non plus seulement dans le film indépendant. Cette critique est portée par des films moins esthétiques et symboliques que les films indépendants mais ils font réfléchir. Malgré son côté entertainment, The Purge est une hyperbole de notre société. American Nightmare est une critique de la société américaine

ZEZ
ZEZ
Fondateur de UrbanTrackz Taffe pour @Rapunchline, @RapGhetto, et de temps en temps @Vice et @Noisey

Latest articles

spot_img

Related articles

Leave a reply

Please enter your comment!
Please enter your name here