« Le Parrain » a été réalisé en collaboration avec la Mafia new-yorkaise !

« Le Parrain » été réalisé en collaboration avec la Mafia new-yorkaise ! Un article du quotidien « Le Monde » relate l’entreprise périlleuse qu’a été la production du film « Le Parrain » de Francis Ford Coppola. Dès le début du tournage la Mafia new-yorkaise s’est intéressé de près à la production avant que l’une des principales familles du crime ne s’associe au tournage.

Le Parrain : un tournage sous pression !

Le film « Le Parrain » est issu du best-seller de Mario Puzo. Le journaliste de la presse tabloïd dévoile un ouvrage sur la mafia new-yorkaise mais contrairement aux autres livres traitant du même sujet, il met en scène la vie de famille des grandes familles du crime. Il met aussi à l’évidence un code d’honneur qui va définitivement disparaître avec le temps. Le film « Le Parrain » a été réalisé en collaboration avec la Mafia new-yorkaise.

Albert S.Rudy est le jeune producteur qui gère le tournage de ce qui deviendra un film fondateur dans le cinéma américain. Après quelques jours de tournage, le FBI le contacte pour lui faire entendre qu’il est suivi par des individus. Le message est clair : la mafia locale ne veut aucun film.

Les incidents se multiplient. Lors de la recherche des lieux de tournage, la plupart des habitants de little italy à New-York ne collaborent pas avec l’équipe qui fait face à une grève des techniciens et de la régie. La carte de visite de la puissante Ligue de défense des droits civiques des Italo-Américains est placardée sur toutes les échoppes. Les autochtones laissent entendre au producteur qu’ils ne veulent pas d’un film «anti-italo-américain ».  C’est pourquoi « Le Parrain » a été réalisé en collaboration avec la Mafia new-yorkaise.

Joseph Colombo Sr.

La rencontre avec le Parrain de la mafia new-yorkaise !

A cette époque, 5 familles se partagent le gâteau du crime à New-York entre prostitution, jeux, syndicats, et entreprise de BTP. Elles rayonnent jusqu’en Floride. Joseph Colombo Sr est l’un des parrains les plus puissants. Au lieu de se terrer dans un trou, il fonde la Ligue de défense des droits civiques des Italo-Américains. Il est persuadé qu’à travers cette lutte interminable contre la Mafia italienne, le gouvernement cherche en réalité à endiguer l’émancipation de la communauté italienne. Il ne se cache pas et il est connu de tous. L’équipe du film va le rencontrer. Le film « Le Parrain » a été réalisé en collaboration avec la Mafia new-yorkaise.

Joseph Colombo Sr est au départ très réticent à toutes formes d’arrangements. Puis après avoir lu le scénario du film, il va faire un pas en avant. Il demande que toute occurrence aux termes « mafia » et « Cosa Nostra » soit retirée du scénario du film. Les producteurs obtempèrent. Il demande aussi de gérer quelques seconds rôles dans le casting du film. En réalité, la scène du mariage au début du premier volet de la trilogie a été tourné avec la Ligue de défense des droits civiques des Italo-Américains. Ce sont les figurants du film. Il devient l’un des producteurs du film.

Puis d’autres familles new-yorkaises vont s’intéresser au projet, et la production sera mêlée à un véritable imbroglio mafieux. Le récit complet est disponible sur le site du Monde.

ZEZ
ZEZ
Fondateur de UrbanTrackz Taffe pour @Rapunchline, @RapGhetto, et de temps en temps @Vice et @Noisey

Latest articles

spot_img

Related articles

Leave a reply

Please enter your comment!
Please enter your name here