4.6 C
Paris
vendredi, janvier 27, 2023

Buy now

spot_img

Maes et Booba : l’histoire passionnelle du rap game ?

Maes et Booba ont une véritable histoire en commun. En revanche, leur collaboration a dégénéré plus d’une fois depuis plusieurs mois. Le rappeur de Sevran a aussi dû quitter Sevran menacé par sa propre équipe. Qu’est-ce qui cloche au royaume de Maes ?

Booba est le rappeur qui a fait exploser Maes !

Après la sortie de ses mixtapes, c’est surtout avec l’album « Pure » que l’artiste sevranais explose. Au sein de cet album typiquement cloud, et ultra puissant dans ses thématiques, on trouve un featuring avec B2O sur le titre « Madrina« . La Madrina dans la vraie vie c’est Griselda Blanco, celle qui a formé Pablo Escobar, dans le rap c’est un titre qui cumule plus de 133 millions de vues.

Lorsque l’artiste du 93 sort « Les derniers salopards« , Maes et Booba entretiennent le suspense sur les réseaux sociaux pour teaser une nouvelle collaboration. Finalement après des semaines de suspense c’est le tube « Blanche » qui sortira de ces échanges sur les réseaux. Là encore c’est un succès absolu avec près de 133 millions de vues.

Maes a d’abord été de toute les guerres de Booba. Lorsque l’équipe de Da Uzi a annoncé vouloir faire une mixtape 100 % Sevran sur le modèle de « 93 Empire » de Sofiane ou « 13 Organisé » de Jul, l’absence » de Kaaris a d’abord divisé les rappeurs de Sevran. Mais l’équipe du 13Block, et Maes fidèle à un Booba dont ils sont proches a toujours exprimé sa défiance envers l’interprète de « Or Noir« .

Au moment de la sortie de son dernier album « Ultra », Booba a réalisé seulement quelques featurings. Il a d’abord invité les artistes de son écurie comme Bramsito et Elia car « Ultra » un peu comme le « Compton » de Dre est considéré comme un passage de témoin. Mais il a également réalisé des featurings avec des artistes dont il est très proche comme Gato qui ne l’a jamais trahi et Maes aussi. Mais que s’est-il passé par la suite entre Maes et Booba ?

Le choc « Réelle Vie 3.0 » ?

C’est sans doute l’ironie du sort. Lorsque le rappeur dévoile son projet « Réelle Vie 3.0 » quasi-homonyme de la mixtape qui l’a lancé, il sort aussi une web série qui retrace son parcours depuis l’enfance jusqu’à son succès dans le rap. Bien entendu le film parle aussi de son entourage. On y découvre un Maes très fidèle à l’équipe qui l’a vu grandir.

Mais pour des raisons dont on ignore encore les détails, le rappeur et son équipe divorcent. Maes est même obligé de quitter le territoire national pour des raisons de sécurité. A partir de ce moment, même si Booba ne l’a jamais évoqué officiellement, les relations entre le Duc et son ami vont sévèrement se dégrader.

C’est d’abord à cause du titre « Pablo » suite logique de « Madrina » et de « Blanche » que les deux rappeurs s’écharpent. Le titre produit par l’inclassable Bersa bénéficie déjà de plusieurs versions. Et après des mois de conflit, Maes et Booba s’accordent ensemble pour dévoiler une version définitive.

Pire encore, le rappeur de Sevran se rapproche de plus en plus de Rohff, l’ennemi juré de Kopp. Même après 20 ans de clash, Roh2F et son acolyte du 92 se vouent une haine sans limite. Et même si le rapprochement entre Maes et le cauchemar du rap français est plus que timide, pas sûr, que le Duc de Boulogne qui est sans doute l’un des rappeurs les plus rancuniers que le Rap français connaisse le pardonne.

Quoi qu’il en soit s’il faut rechercher les raisons véritables de ce divorce entre Maes et Booba, il faut partir du point de départ de l’affaire. Même si les raisons évoquées par les principaux intéressés sont multiples, les rapports se sont dégradés après que Maes a changé d’équipe. Booba serait-il proche de cette équipe ?

ZEZ
ZEZ
Fondateur de UrbanTrackz Taffe pour @Rapunchline, @RapGhetto, et de temps en temps @Vice et @Noisey

Related Articles

Leave a reply

Please enter your comment!
Please enter your name here

Stay Connected

50,447FansLike
170,000FollowersFollow
1,100SubscribersSubscribe
- Advertisement -spot_img

Latest Articles

You cannot copy content of this page