Farid le Mytho a encore frappé !

Farid le Mytho a encore frappé. Celui qu’on appelle le « Christophe Rocancourt du 93 » est un peu l’arnaqueur de Tinder version Seine Saint Denis. Son histoire rocambolesque a déjà agité pas mal de tribunaux français. Mais il semble que l’homme soit incorrigible ! De nouvelles plaintes ont été déposées contre lui.

Farid le Mytho : un mythe à Aubervilliers !

Près de Porte de la Villette dans le XIXème, là où il réside tout le monde le connaît. Farid le Mytho a une réputation qui est refaite. L’homme n’a jamais vraiment travaillé. Il y a quelques années, il déclare 20 000 euros aux Fisc alors qu’il mène une vie luxueuse. La raison ? Farid à l’instar de celui qu’on appelle l’arnaqueur de Tinder est un escroc aux sentiments. Il se rapproche de femmes insérées dans la société, leur fait prendre des crédits en son nom. Et Farid le Mytho a encore frappé !

Farid Merzoug est originaire d’Aubervilliers (93). Il exhibe sur les réseaux sociaux ce qu’il obtient en arnaquant des femmes rencontrées sur des sites spécialisés

En 2018, Farid a été condamné par le tribunal de Bobigny a trois ans de prison ferme. Mais depuis plusieurs semaines maintenant, de nouvelles plaintes ont été déposées contre le « HRTBRK » du 93. L’une d’elle s’appelle Sofia. L’histoire a été relatée par Le Parisien.

Farid le Mytho a encore frappé : Sofia !

Farid rencontre Sofia sur Mektoub.fr, un site communautaire de rencontre. Dès le départ c’est le coup de foudre, Sofia raconte : « J’arrive à un âge qui fait que j’ai envie de me poser, explique-t-elle. Je sortais d’une longue relation. Il avait de l’éloquence, une façon de parler agréable. Quand il m’a fait croire à monts et merveilles, j’y ai cru. C’était comme si j’avais été hypnotisée. » dit elle au Parisien. Farid mène une vie de luxe avec Sofia. Il lui fait croire qu’il est dans la finance.

Farid Merzoug est originaire d’Aubervilliers (93). Il exhibe sur les réseaux sociaux ce qu’il obtient en arnaquant des femmes rencontrées sur des sites spécialisés

Un jour aux Galeries Lafayette, Farid fait prendre un crédit à sa compagne pour un sac de luxe à 1500 euros. En sortant, il n’est pas satisfait, il retourne dans la boutique pour prendre un sac à 2000 e en rajoutant 500e. Tandis que la fast life continue, Sofia ne se rend pas compte que Farid prend de plus en plus de crédit en son nom. A peine âgé de la quarantaine, la jeune femme est endettée jusqu’à ses 69 ans. Il achète des scooters, des rolex, il ne s’interdit rien. Et oui Farid le Mytho a encore frappé : Sofia !

C’est en réalité comme ça que Farid choisit ses victimes : des femmes stables, avec un CDI, un eldorado pour un homme « sans pitié » qui veut vivre de crédit.

ZEZ
ZEZ
Fondateur de UrbanTrackz Taffe pour @Rapunchline, @RapGhetto, et de temps en temps @Vice et @Noisey

Latest articles

spot_img

Related articles

Leave a reply

Please enter your comment!
Please enter your name here