Une « femme esclave » déchaîne les passions en Chine !

Une « femme esclave » déchaîne les passions en Chine ! Loin des percussions atones fruits des fidèles patriotismes qui s’extasient pendant les Jeux Olympiques, l’histoire d’une femme kidnappée (sans doute) par son mari fait énormément de bruit en Chine. Le pays s’en est beaucoup ému.

Femme esclave : une vidéo insoutenable !

La polémique est partie d’un bloggeur. Il réalisait un reportage sur un honnête père de famille qui tentait d’élever ses 8 enfants avec sa femme malade mentale. Puis, le bloggeur a filmé cette femme enchaînée dans ce qui ressemble à une cave. La nourriture à son chevet est gelée. Elle semble avoir perdu l’esprit. Les internautes n’ont pas du tout accepté cette parodie du « bon père de famille« . Car cette vidéo d’Une « femme esclave » déchaîne les passions en Chine !

Après quelques recherches, ils sont appris que cette femme avait d’abord été mariée une première fois avant de divorcer en 1996. Elle a ensuite été placée sous accompagnement psychiatrique avec une mystérieuse infirmière. Elle lui aurait faussé compagnie. Selon les internautes, cette « mystérieuse femme » pourrait aussi appartenir à un réseau mafieux de vente de femmes.

Une « femme esclave » déchaîne les passions en Chine

Selon Le Monde qui vient de dévoiler l’affaire en France, cette pratique de « vente de femmes » était courante dans les années 80’ en Chine. Beaucoup de paysans isolés ont eu recours à ces réseaux. Le film « Blind Mountain » de Ly Yang traitait justement de ce sujet.

Au-delà de la monstruosité de cette pratique, ces réactions en chaîne en Chine montre bien que la dictature communiste ne pourra pas tenir longtemps l’aspiration des chinois à une vie meilleure. Il y a une transition démocratique en Chine si elle n’est pas encore politique, elle suit son cours dans les esprits.

ZEZ
ZEZ
Fondateur de UrbanTrackz Taffe pour @Rapunchline, @RapGhetto, et de temps en temps @Vice et @Noisey

Latest articles

spot_img

Related articles

Leave a reply

Please enter your comment!
Please enter your name here